problème d'érection à 50 ansAvoir un problème d’érection à 50 ans est un motif fréquent de consultation des hommes qui viennent me voir en tant que sexologue.

Cela peut faire peur et pourtant la guérison est souvent facile avec les bons outils.

  • Nous allons voir dans cet article quels sont les mécanismes principaux qui peuvent provoquer l’impuissance masculine.
  • Pourquoi la grande majorité de ces troubles ne sont pas d’origine physique mais plutôt d’origine psychologique.
  • Et surtout comment faire pour savoir une bonne érection et pouvoir faire l’amour à notre partenaire.

Quel médicament pour l’impuissance masculine prendre. Et quelle solution naturelle il est possible d’utiliser pour remplacer un médicament pour un trouble de l’érection.

 

 

Problème d’érection à 50 ans. Que faire en cas d’impuissance masculine

probleme d'éréction à 60 ans solution

 

En cas de trouble de l’érection  répétés, il est important de commencer par consulter son médecin.

Si la dysfonction érectile est physique, il vous prescrira un médicament type Viagra, Cialis ou autre.

Dans les cas d’un trouble de l’érection, purement physique, les médicaments fonctionnent généralement bien. Mais même dans ce cas, j’aime bien accompagner la prescription d’un médicament pour un problème d’érection de:

  • L’apprentissage d’exercices de relaxation
  • Du renforcement des muscles pelviens et,
  • D’une ou deux séances d’hypnose.

Les résultats sont nettement meilleurs et plus rapides.

Car quand un homme a eu une fois un problème d’érection, même s’il prend un médicament, il est fréquent  qu’un cercle vicieux d’appréhension se soit installé.

Si votre médecin à écarté une raison physique ou si les médicaments ne fonctionnent pas, votre problème d’érection est très probablement d’origine psychologique.

 

 

Pourquoi la dysfonction érectile à 50 ans est rarement purement physique ?

 

Sans rentrer dans les détails, l’érection est une histoire “de tuyaux” et de portes qui s’ouvrent et se ferment. Les “tuyaux” peuvent se boucher progressivement, les portes “se rouiller”. Cela est causé par tous les facteurs classiques de complications cardio-vasculaires:

  • Tabagisme
  • Diabète
  • Alimentation trop riche en graisse et alcool
  • Stress….

Mais même si vous fumez et que vous êtes stressé, il y a peu de risques que ces facteurs soient suffisants pour entraîner un problème érectile à cet âge.

En général, l’impuissance masculine purement physique s’installe progressivement avec l’apparition d’une érection molle. Peu à peu, l’érection devient de plus en plus difficile avant de disparaitre.

Si vous avez eu, ne serait-ce qu’une fois une érection dure dans les dernières semaines (au réveil, durant la masturbation, à l’occasion d’un rapport..) il est peu probable qu’une cause organique puisse expliquer votre problème d’érection.

Quand les tuyaux sont bouchés, il sont bouchés ! Et non pas, bouchés le lundi, débouchés le mardi, bouchés le mercredi…

J’insiste cependant sur le fait qu’en cas de problème d’érection à 50 ans qui se répète, il vaut mieux prendre un avis médical.

 

 

Faut-il prendre un médicament en cas de trouble érectile à 50 ans

comment bien bander à 50 ans

 

Un médicament pour un trouble érectile est efficace sur les causes physiques uniquement.

Une fois encore, de façon un peu caricaturale, un médicament contre l’impuissance est un peu comme de l’huile à mettre dans la mécanique. S’il s’agit plus d’une dysfonction érectile psychologique Il ne fonctionnera pas.

Si vous prenez un médicament comme le Cialis ou le Viagra pour un trouble de l’érection alors que votre problème est psychologique, soit il n’y aura aucun effet, soit il fonctionnera par effet PLACEBO, en vous rassurant.

Or, cela peut être plus gênant car, si un jour vous essayez de vous en passer, sachant que vous n’avez pas cette aide, vous risquez de stresser, de vous surveiller et d’avoir une panne.

Vous condamnant alors à prendre toute votre vie un médicament coûteux et dont vous n’avez pas besoin.

En cas de problème d’érection à 50 ans, il vaut donc mieux éviter les médicaments et utiliser les techniques naturelles. Au moins dans un premier temps.

Et généralement à 50 ans “la mécanique est encore bonne”! Vous pouvez mettre toute l’huile que vous voulez dans un moteur qui fonctionne bien, il ne marchera pas mieux. Et tant que le conducteur n’aura pas mis le contact, le moteur ne démarrera pas. Dans notre cas, le conducteur c’est le cerveau.

 

 

Comment notre cerveau peut provoquer un problème d’érection à 50 ans ?

 

Pour faire simple, la nature nous a prévue pour être en permanence en érection. Et oui !? Beaucoup d’hommes sont surpris en apprenant cela (et imaginent les contraintes que ce serait d’être en érection 24H/24…) Nous avons de la chance, la nature a également prévue des “freins”.

Ces freins empêchent l’érection et lorsque nous souhaitons en avoir une, ils se défont, laissant passer le sang et rendant la verge dure. Après l’éjaculation, ils se remettent en place et la verge redevient molle.

Ce mécanisme explique la majorité des érections nocturnes. Dans certaines phases du sommeil, notre cerveau nous paralyse, libérant les freins et provoquant une érection. Vous pouvez donc être en train de rêver à votre déclaration d’impôt et avoir une magnifique érection.

Avec les années, le sommeil étant progressivement de moins bonne qualité et moins profond, il devient de plus en plus rare de se réveiller dans une phase d’érection.

 

Être en érection n’est donc pas un état actif, mais un état passif.

 

Il faut être capable de lâcher prise pour ne pas avoir de trouble de l’érection.

Hors la période 40-50 ans est souvent une étape compliquée où le stress, les soucis et la fatigue sont souvent présents.

Ceux sont ces facteurs qui vont généralement expliquer un problème d’érection à 50 ans .

 

 

Quelles sont les causes qui peuvent provoquer une impuissance à 50 ans, par difficulté à lâcher prise ?

a quel âge on commence a avoir des problèmes d'érection

 

 

1- Le stress, source N°1 de trouble érectile à 50 ans

  • La vie moderne avec ses sollicitations permanentes.
  • Les problèmes de couples et familiaux.
  • Les difficultés professionnelles.
  • ….

Ces éléments vont générer un stress qui risque de vous empêcher de vous détendre et de vous laisser-aller suffisamment pour avoir une érection de bonne qualité. L’apparition d’un trouble érectile est, elle même souvent, une source de stress.

On s’inquiète et on s’interroge:

  • Est-ce le début des problèmes physiques et du vieillissement ?
  • Est-ce “le début de la fin” de ma vie sexuelle ?
  • Comment ma compagne va-t-elle réagir ?

Il y alors un risque important de générer un stress supplémentaire qui va alimenter le problème d’érection et entraîner l’homme dans un cercle vicieux d’appréhension.

 

 

2- Généralement, en cas d’impuissance masculine, un cercle vicieux d’appréhension s’installe et complique les choses:

comment avoir une bonne érection

 

Je pourrais caricaturer cela en disant que nous avons deux cerveaux… et pas assez de sang pour alimenter les deux !

  • Chez certains hommes, quand “tout le sang est en bas”, le cerveau n’est plus très alimenté. Ils deviennent un peu bêtes.
  • Chez d’autres hommes qui “pensent trop”, quand “tout le sang est en haut”, il y a un risque qu’il ne circule pas assez dans la verge et que cela provoque une perte d’érection.

En matière de sexualité, “plus on est bête”, mieux cela se passe…. Les animaux ne se posent pas de questions, ils ne sont pas embêtés avec les réponses…

  • Un homme qui va avoir un jour un problème d’érection pour une cause banale (fatigue, alcool, préoccupations mentales…) va s’en souvenir.
  • Du coup, la fois suivante il y pense en faisant l’amour.
  • Et cela risque d’entrainer une répétition du problème d’érection par manque de lâche- prise.
  • Il va alors tomber dans un cercle vicieux:

Appréhension ==> Difficulté à se laisser aller ==> problème d’érection ==> Appréhension la fois suivante…

Ce cercle vicieux risque de se mettre en place, d’autant plus rapidement, que sa partenaire prend mal la chose et lui “met la pression” !

 

 

3-Dysfonction érectile: le rôle de la partenaire.

En cas de problème d’érection, un homme ne va pas se poser, une seule seconde, la question de savoir si c’est sa partenaire qui est responsable du problème. Il va se dire que c’est LUI !

Pourtant, il y a des risques importants que, consciemment ou inconsciemment, sa compagne pense être à l’origine du problème.

Contrairement à nous les hommes, qui avons peu de moyens de mesurer l’effet que nous faisons sur notre partenaire, les femmes ont un repère facile ! Elles ont l’habitude voir se manifester, au travers de notre érection, l’effet qu’elles nous font.

C’est un peu comme si notre sexe était l’aiguille du baromètre de leur désirabilité:

  • Quand “l’aiguille” monte, c’est que tout va bien.
  • Quand elle ne monte pas, c’est qu’elles ne sont pas excitantes.

Certaines vont le manifester, d’autres non; mais en cas d ‘impuissance masculine, la grande majorité des femmes va s’inquiéter. Et comme souvent dans ces cas là, chercher des explications qui ne seront pas les bonnes:

  • Peut-être qu’il ne m’aime plus…
  • Que je ne suis plus excitante, qu’il ne me trouve plus désirable…
  • Qu’il a une maitresse…
  • ….

Ces craintes et ces questionnements risquent de se manifester sous la forme d’une inquiétude, d’une agressivité, d’un besoin de se rassurer et vont vous mettre encore plus la pression.

En cas de problème d’impuissance masculine, il est donc capital de commencer par rassurer sa partenaire.

  • De lui dire qu’elle est belle et désirable.
  • De lui dire que vous tenez à elle, qu’elle est importante pour vous.
  • Que c’est pour cela que vous vous “mettez la pression” et que cela provoque un problème d’érection.

Avant de réparer, il faut commencer par arrêter “d’abîmer”. A deux vous serez plus forts face à ce problème.

Vous êtes des alliés.

 

 

4- Un problème d’érection à 50 ans peut-être provoqué par une nouvelle partenaire

comment avoir une érection dure naturellement

 

L’arrivée d’une nouvelle partenaire, surtout après une période de célibat représente un risque pour nous de nous mettre une pression excessive:

  • Il va vouloir faire une bonne impression, peut-être se comparer inconsciemment à ses anciens amants.
  • Nous risquons de diriger toute notre attention vers elle, nous coupant involontairement des stimuli qui alimentent notre excitation.
  • Nous allons nous mettre la pression et vouloir la faire jouir à chaque rapport, être performant sexuellement.

Toutes ces raisons, surtout si notre partenaire est plus jeune ou si nous nous sentons complexé physiquement, vont créer un décalage entre la valeur que nous nous donnons et la valeur que nous donnons à notre partenaire. Comme si elle avait plus de valeur que nous.

Il est important de comprendre que notre compagne “ne vaut pas plus que nous”, qu’elle n’est pas une déesse. On ne fait pas l’amour à une déesse, on fait l’amour à une femme. Si elle est en couple avec nous, ce n’est pas par pitié… C’est que nous lui faisons du bien et qu’elle aime ce que nous lui apportons…

Nous “valons” autant qu’elle.

 

 

5- Un trouble érectile peut-être généré par une difficulté à “pornographier” notre partenaire.

mon mari à un problème d'érection

 

La pornographie n’a jamais été aussi irrespectueuse des femmes (vous n’auriez jamais vu une éjaculation faciale il y a 20 ans). En même temps, les hommes n’ont jamais été aussi respectueux dans leur quotidien.

Cela amène certains hommes à avoir du mal à “pornographier” leur partenaire, à imaginer des scénarios érotiques, voire pornographiques, l’incluant. Comme si cela était un manque de respect envers elle.

En faisant cela, ils se coupent des stimuli qui alimentent leur excitation (les scénarios plus ou moins avouables qu’ils se font intérieurement). Ils vont alors se comporter comme si leur partenaire était “une princesse de Walt Disney”… Et on ne fait pas l’amour à une princesse de Walt Disney !

Cela peut être suffisant à provoquer un problème d’impuissance psychologique. Qui va frustrer leur partenaire et les frustrer…Il n’y a que des perdants dans cette histoire !

La majorité des femmes est aussi sexuelles que les hommes.

70 à 80% des femmes déclarent se masturber régulièrement ou occasionnellement.

Et quand elles se masturbent, elles ne pensent pas ballade sur la plage ou lit à baldaquin…

Elles pensent à des scénarios peu avouables, comme nous !

Regardez le succès de films comme “50 nuances de gris”

La majorité des femmes ne verra pas de problème à ce qu’un homme, qu’elles savent respectueux, attentionné et amoureux au quotidien, aime aussi jouer sexuellement avec elle. C’est même une demande qu’elles expriment régulièrement lors des consultations dans mon cabinet de sexologie.

Pour ne pas avoir de problème d’érection à 50 ans ou 40 ans, il est donc important d’être capable de “pornographier” sa partenaire. D’en faire “l’objet de son désir” et d’honorer la femme qu’elle est et sa capacité à être sexuelle.

 

 

Comment faire pour soigner un problème d’érection à 50 ?

 

Une impuissance à 50 ans est rarement d’origine purement physique et donc les médicaments ne sont généralement pas une bonne solution.

Pour soigner un trouble de l’érection il faut plusieurs choses:

 

1- Prendre conscience du mécanisme à l’origine de l’impuissance et l’accepter.

impuissance à 50 ans

  • Est-ce lié principalement à un problème de stress ou d’anxiété ?
  • Arrivez-vous bien à “pornographier” votre partenaire ?
  • Vous mettez-vous une pression exagérée suite à une nouvelle rencontre ?

Acceptez ce problème d’érection.

ne vous dévalorisez pas:

  • Vous n’êtes pas impuissant.
  • Vous avez un problème d’impuissance masculine passager.
  • Et vous êtes en train de vous investir à trouver une solution pour en sortir.

Aucun homme ne sait tout faire. Si un homme avait essayé tout seul d’envoyer d’autres hommes sur la lune, il n’y serait jamais arrivé !

Soyez indulgent avec vous.

Il va probablement falloir quelques semaines pour que vous vous débarrassiez complètement de votre problème d’érection.

 

 

2- Il faut “arrêter de penser érection”

 

Ce problème sexuel a probablement pris une place énorme dans votre vie et dans  vos pensées.

Vous n’avez qu’une idée en tête:

  • Ne plus avoir de problème d’érection.
  • Et du coup vous y pensez
  • Et vous entretenez involontairement le phénomène.

Pour ne plus être obnubilé par ce problème en faisant l’amour et faire baisser la pression, vous pouvez décider dès le début que vous allez faire l’amour sans pénétration.

Faire l’amour sans que vous pénétriez votre partenaire n’est pas un “ersatz”  de rapport sexuel. C’est une fantaisie. Et même quand vous pourrez avoir une bonne érection, ils vous arrivera peut-être de faire l’amour sans pénétration.

Alors, décidez dès le début qu’il n’y aura pas de pénétration, QUOI QU’IL ARRIVE ! Et profitez du moment avec celle que vous aimez.

 

 

3- Pour ne plus avoir de trouble érectile à 50 ans, faites travailler votre imaginaire érotique.

probleme d'éréction à la cinquantaine

  • Lisez des histoires érotiques pour faire travailler votre imaginaire

Je conseille souvent un site d’histoires érotiques bon pour faire travailler l’imaginaire. Je le trouve bien fait (pas de publicité, notation des histoires….)

  • Parlez fantasmes avec votre partenaire.

Un fantasme n’est pas obligatoirement quelque chose que vous souhaitez réaliser. C’est une image destinée à exciter votre imagination. En parlant fantasme vous vous découvrirez peut-être l’envie de jeux nouveaux et vous sortirez un peu du “tout romantique”.

Jouer avec une personne qu’on aime est quelque chose de très agréable et de très fort pour un couple. Qu’il s’agisse d’un jeu de société ou de sexe.

 

 

4- Pour ne plus avoir de problème d’impuissance masculine, il faut casser le cercle vicieux de l’appréhension.

impuissance avec une nouvelle partenaire

Le souvenir des premiers échecs à probablement installé chez vous un cercle vicieux d’appréhension

Appréhension ==> Difficulté à lâcher prise ==> trouble de l’érection ==> Appréhension la fois suivante ==>

Les hommes que je reçois en consultation pour un problème d’érection psychologique, ne font plus l’amour, ils “passent un examen”. Et passer un examen n’est pas excitant !

Pour casser ce cercle vicieux, la meilleure technique est l’hypnose. En état d’hypnose, notre cerveau ne fait plus la différence entre des faits réels et ce que nous imaginons.

Imaginer que nous faire l’amour et avoir une bonne érection en état d’hypnose va donc être comptabilisé par notre cerveau comme une réelle expérience.

En répétant ces séances nous allons “noyer” les expériences négatives au milieu des réussites. Nous aurons alors moins d’appréhension en faisant l’amour et nous allons retrouver une érection de bonne qualité. Cela va nous permettre de mettre en place un cercle vertueux:

Avoir une bonne érection  ==> Diminution de l’appréhension ==> Facilité à se laisser-aller ==> Avoir une bonne érection…

Et nous allons progressivement retrouver la capacité à faire l’amour, sans problème d’érection, et à satisfaire notre partenaire.

Je vous conseille donc de faire de l’hypnose ou de l’auto-hypnose, aidé par un professionnel ou au moyen d’enregistrements qui vous permettront de répéter les séances seul.

 

 

5- La solution à un problème d’érection à 50 ou 60 ans passe par le fait de se détendre au quotidien et en faisant l’amour.

faut-il prendre du viagra à 50 ans

Les techniques de relaxation respiratoire sont excellentes pour se détendre et retrouver une bonne érection .

Elles sont simples à mettre en pratique et vous pourrez même les utiliser en faisant l’amour.

Je vous conseille fortement de lire cet article, qui va vous permettre d’apprendre en quelques minutes une très bonne technique respiratoire de relaxation.

 

 

6- En cas de problème d’érection à 50 ans, il faut faire travailler les muscles de notre bassin.

C’est très important.

Je vous ai expliqué qu’un problème d’érection à 50 ans ou 40 ans était rarement d’origine purement physique (mais qu’il valait mieux consulter son médecin).

Cependant nous ressentons bien que nos capacités physiques ne sont plus les mêmes, avant et après 40 ans (j’ai moi-même 48 ans…).

De la même façon qu’il est bon pour la santé et l’entretien du corps de faire du sport, renforcer les muscles du bassin va nous aider à retrouver une érection de bonne qualité.

Je fais faire systématiquement ce type d’exercices à mes patients.

  • En faisant travailler les muscles du bassin, nous améliorons la circulation sanguine au niveau local, près de la verge.
  • Nous améliorons notre conscience et notre contrôle de la zone.
  • Et surtout nous renforçons les muscles bulbo-spongieux qui entourent la base de notre sexe et qui, en se contractant, augmentent la pression sanguine dans la verge. Permettant d’avoir une érection dure.

Il est donc vraiment important de faire ces exercices deux à trois fois par jour.

Je les pratique moi-même régulièrement pour entretenir leur tonicité.

 

 

En résumé

Un trouble érectile à 50 ans ou 40 ans est rarement d’origine purement physique, mais plutôt psychologique.

 

Pour sortir de l’impuissance masculine et retrouver une érection dure, il faut:

 

 

Vous pouvez télécharger gratuitement la version de démonstration

de la méthode complète pour apprendre à soigner un problème d’érection.

Aucune adresse mail n’est nécessaire

 

a que âge devient on impuissant

Elle contient :

    • La première partie du Pdf d’explications et d’exercices pour retrouver une bonne érection.
  • Les 10 premières minutes de la première séance d’auto-hypnose pour apprendre à modifier son comportement.

comment avoir une bonne érection

Vous pouvez également télécharger la version complète de la méthode

Dans le but de préserver votre intimité:

Aucune mention de ce que vous avez acheté n’apparait sur votre relevé bancaire, même pas le nom du site.

Le prix est choisi pour ne pas attirer l’attention

 

Elle contient:

  • Un document Pdf où vous trouverez toutes les informations et l’explication des exercices à pratiquer pour corriger votre problème d’érection. Il fait 14 pages, prenez bien le temps de le lire avant de commencer à pratiquer les exercices et les séances d’hypnose.
  • Une séance d’entraînement à la concentration :  Le voyage intérieur  (Mp3, 30 minutes)

Elle va vous aider à « muscler votre attention » et vous entraîner à vous focaliser sur ce qui nourrit votre excitation et donc votre érection… et à ne pas vous laisser entraîner par les pensées contre-productives d’appréhension.

  • Une première séance d’hypnose :  La détente profonde (Mp3, 30 minutes)

Elle va vous aider à vous détendre, à ne plus appréhender les rapports sexuels et la perte d’érection.

  • Une seconde séance d’hypnose :  Programmation à la réussite (Mp3, 30 minutes)

Elle va vous permettre de vous déprogrammer de votre comportement négatif, de « casser » le cercle vicieux d’appréhension et de reprogrammer un nouveau comportement avec une bonne érection. Elle va aussi participer à la mise en place du  cercle vertueux qui va vous faire retrouver une érection de bonne qualité.

  • Un lien d’accès au forum privatif où vous pourrez me poser toutes vos questions.

J’y répondrai et je pourrai vous conseiller et vous accompagner jusqu’au retour d’une bonne érection.

Imaginez ce que cela changerait dans votre vie sexuelle de pouvoir faire l’amour aussi longtemps que vous le souhaitez:

 

je ne bande plus comme avant

 

Si votre problème est la perte d’érection pendant l’acte, vous pouvez lire l’article sur ce problème spécifique:

La perte d’érection pendant l’acte: Pourquoi ? comment guérir ?

 

Plus d’articles pour améliorer votre sexualité

 

L’intérêt de l’hypnose dans les troubles sexuels

Ronan